Malgré un énorme vivier de ressources humaines, Madagascar n’a pour l’instant connu que peu d’expériences dans le domaine des centres d’appels. L’absence d’une liaison téléphonique qui profite depuis quelques années à l’Ile Maurice en est une cause. L’île devrait entreprendre au minimum dix mois de travaux et dépenser autour de 35 millions de dollars pour être raccorder au câble SAFE à partir de la Réunion.



Téléconseillère à Madagascar

Quoi qu’il en soit et afin d’être prêt le jour où Madagascar sera raccordé au haut débit, le gouvernement a décidé de lancer une grande campagne de formation aux métiers des centres d’appels. L’objectif est de former 5000 jeunes d’ici juin 2008. Durant les six semaines de formation, les étudiants seront payés 1500 Rs par moi et pourront espérer en gagner 10000 lors de leur première embauche. Cependant « l’idée de travailler dans un centre d’appels ne semble pas séduire » nous apprend l’Express de Madagascar, seulement un peu plus de 500 demandes de participations auraient été enregistrées pour ce programme.



Les « Call Center Malgaches » ont le vent en poupe (mai 2008 / Lanto)
Les « call center », ou centres d’appel, sont appelés à se développer prochainement avec la mise en place du projet Backbone. D’ores et déja ils ont le vent en poupe
Très développés dans les pays à économie intermédiaire, notamment au Magrebh et à Maurice, les « call center » ne sont pas très connus du grand public à Madagascar. Ils travaillent surtout en « off-shore » jusqu’ici. Sur le marché national, les Ambassades et quelques grands groupes constituent le gros de leur clientèle.
Six centres d’appels sont opérationnels sur le territoire national actuellement, mais d’ores et déja quelques investisseurs envisagent de se lancer dans ce secteur en plein essor dans le monde. D’autant que la mise en place du Backbone national est en bonne voie. Ce grand projet qui va nous relier au reste du monde à moindre prix va certainement bouleverser la communication en général.

« Vocalys », le premier centre d’appel installé à Madagascar et qui a ouvert ses portes en septembre 2004 emploie quelque 80 téléopérateurs actuellement. Bodo Andrianaly, responsable au sein de cette entreprise précise que « Vocalys Madagascar », à l’instar de tous les centres d’appel, est un intermédiaire entre un client et ses interlocuteurs. Il opère dans tous les secteurs : vente par téléphone, prise de rendez-vous, prospection, enquête, sondage... Bref tout ce qui peut se faire par téléphone. Chaque téléopérateur émet quelque 250 appels par jour, les appels peuvent aboutir ou non, positifs ou négatifs.

Les téléopérateurs doivent parler impeccablement le français car la plupart des clients de « Vocalys » sont installés en France. Ils seront ensuite formés en permanence, en fonction de chaque campagne et de chaque produit. Sur le marché local, « Vocalys » est surtout chargé par l’Ambassade de France de gérer les rendez-vous pour les demandes de visas.



Le télémarketing en outre mer : un métier qui décolle !
(Fabienne M. RAFIDIHARINIRINA, Novembre 2010)
Enquête dans l'univers des Call-Center, ces centres d'appels qui emploient de la main d'oeuvre bon marché dans les pays en voix de développement ...
Le télémarketing ou le métier de télévendeurs connaît actuellement une évolution dans les pays en voie de développement. Un métier dont la main d’œuvre est très chère dans les pays riches, les call-centers se développent peu à peu dans les pays en voie de développement ou seulement là où le salaire est à dix fois moins cher qu’en Europe. Ouvrir un call-center en outre mer, c’est un gros investissement à risque … de faillite !
Avec un salaire moyen de 1800 euros en Europe, les actionnaires préfèrent investir à des milliers de kilomètres de chez eux, dans un pays lointain. Leur avantage, d’abord une main d’œuvre bon marché qui maîtrise la langue française (et/ou anglaise dans certains cas). Autre cas le Maroc, ou malgré l’accent toujours présent, les employés locaux donner de résultats jugé satisfaisant par bon nombre d'utilisateurs de ces call-centers.
A Madagascar, ancienne colonie française, on observe la même chose, des « call center » voient le jour par ici et par là, les Malgaches sont réputés pour leurs accents impeccables au niveau de la langue française. Pour preuve l'île Maurice, ou l'on fait appel à des Malgaches pour faire le métier. Dans la grande île, de plus en plus de jeunes sont attirés par ce métier qui est d’un côté un plaisir mais qui semble aussi d’un autre très stressant.
Une des conditions nécessaires, la maîtrise du Français et le reste s’ensuit. Alors qu’aucune formation n’existe pour un tel emploi, les jeunes n’ont pas peur de foncer. Avec un salaire de 400 euros au Maroc et de 100 euros le mois à Madagascar pour 35 heures de travail par semaine ; prise de rendez vous, inscription gratuite, enquête en ligne, vente de produits ou services, tels sont les objectifs de nos télévendeurs.
Bilan, le métier est si stressant que la pression au travail engendre le stress au travail. La peur de ne pas y arriver ou d’être remise en question persiste et normal que certains call center se vident et ne cesse de recruter ses commerciaux. Reste à savoir leur avenir dans années qui suivent. Mais admettons-le, le télémarketing promet plusieurs emplois au prix de plusieurs démissions aussi.
Mais quoique l’on fasse, le télémarketing sera toujours un métier passionnant mais stressant si l’on ne n’atteint pas son objectif. Et si on demandait aux investisseurs de faire le travail ne serait-ce qu’une journée ? C’est là une possibilité impossible
Mais un objectif qui pèse lourd car l’objectif, c’est en réalité « les objectifs » fixés à l’avance. L’inconvénient du métier, tout le monde le fait, le téléphone sonne tous les jours, chaque seconde, il se produit même qu’on appelle la même personne trois fois dans la journée sans se rendre compte. A part la pluralité des acteurs, le cadre de travail est dans certains cas minable, mauvaise qualité de la ligne, des matériaux ou autres…



OFFRE D'EMPLOI pour TELECONSEILLER à MADAGASCAR (Antananarivo) (octobre 2012)
MADA M VALUE, spécialistes de la Relation Client à distance, recrute des Téléconseillers pour réception d’appels et traitement de mails

  • Vous possédez une parfaite maîtrise de la langue française à l'oral avec une très bonne élocution et aussi à l’écrit avec de réelles aptitudes rédactionnelles (grammaire, orthographe, richesse du vocabulaire), un véritable sens du contact et du client et une très bonne écoute.
  • Vous avez un bac + 3 minimum (de préférence en langue et lettres françaises)
  • Vous êtes disponible sur la base d’un temps plein (40h / semaine) et disposez d’une grande capacité d’adaptation (jours à définir selon les besoins du service).
  • Nous vous proposons de travailler dans une ambiance et un cadre agréables (environnement High Tech) et nous vous offrons un poste stable (CDI), un salaire motivant et de réelles perspectives d’évolution,


Envoyez votre C.V. (avec photo) et une lettre de motivation exclusivement sur admvalue.recrutement@gmail.com en indiquant dans votre mail de candidature la référence TCM



OFFRE D'EMPLOI pour TELECONSEILLER à MADAGASCAR (novembre 2012)

Vivetic, société leader dans le domaine du traitement des données informatiques, recherche pour étoffer son équipe :

« 15 Téléconseillers pour son Centre de Contacts »

  • Votre mission :

- Appeler des contacts clients et/ou prospects pour établir entretenir ou enrichir une relation commerciale (émission d’appel).
- Réception des appels pour être à la disposition des clients pour toute assistance, pour l’utilisation du service ou produit de l’entreprise (réception d’appel).

  • Le profil que nous recherchons pour le poste, vous avez :

- au minimum un niveau Bac
- Excellente élocution en français,
- Bonne connaissance de l’outil informatique (bureautique et de navigation)
- Une grande disponibilité (travail en jour férié, de nuit et week end)
- Sens commercial et du service clients

Expériences en tant que téléconseillers/ télémotivateur/ téléopérateur/ télévendeurs seraient un atout.

VENEZ REJOINDRE NOTRE EQUIPE JEUNE ET DYNAMIQUE
CONDITIONS SALARIALES ATTRACTIVES

Si cette offre vous intéresse, adresser votre candidature (Lettre de motivation et CV avec référence) en spécifiant le poste souhaité à anja_crh@vivetic.mg
Vous pouvez consulter notre site internet www.vivetic.com pour de plus amples informations nous concernant

Nous recherchons également un Superviseur de plateau