Une Sté de délégation de personnel, recrutement et formation en centre d’appels, Téléressources, a étudié les niveaux de rémunérations proposés à un candidat téléconseiller et à un cadre superviseur de plateforme téléphonique au travers d'un benchmark de 40 clients et d’une étude menée auprès de 300 candidats recrutés sur l'année 2010 et le 1er trimestre 2011 en Ile de France.


Salaire et rémunération d’un téléconseiller

Le salaire annuel d’un téléconseiller en France oscille entre 20000 euros et 25000 euros selon le secteur d’activité :

- Les meilleurs rémunérations des téléconseillers sont dans les secteurs des Mutuelles, de la Santé et de la Protection Sociale avec un salaire annuel de 25000 euros (25K€/an).

- Le Salaire d’un téléconseiller est de 24000 euros (24K€/an) dans le secteur de la Banque et de l’Assurance.

- Les téléconseillers dans la Distribution, le Commerce, les Services et les Transports ont un salaire de 23000 euros (23K€/an)

- Dans les Télécoms, le salaire d’un téléconseiller est de 22000 euros (22K€/an)

- Une rémunération de 21500 euros (21,5K€/an) pour un téléconseiller dans les secteurs de l’Energie et L’environnement

- Le salaire le plus bas d’un téléconseiller en France se trouve dans le secteur de l’Industrie avec une rémunération annuelle de 20000 euros (20K€/an).


Salaire et rémunération d’un superviseur de centre d’appels Français

Le salaire annuel d’un superviseur de téléconseillers (Team Leader) en France oscille entre 36500 euros et 39000 euros selon le secteur d’activité :

- Les meilleurs rémunérations d’un superviseur de téléconseillers sont cette fois ci dans le secteur de la Banque et de l’Assurance avec un salaire annuel de 39000 euros (39K€/an).

- Dans les secteurs des Mutuelles, de la Santé et de la Protection Sociale, le salaire d’un superviseur de téléconseiller est de 38000 euros (38K€/an).

- Le salaire le plus bas d’un superviseur de téléconseiller en France se trouve dans les secteurs de la Distribution, du Commerce, des Services et des Transports avec 36500 euros (36,5K€/an)


49% des dirigeants de centre d’appels français pense que la faible attractivité du métier de téléconseiller est au niveau de la rémunération…

C’est ce que révèle une enquête IPSOS menée pour la Mission Nationale de la Relation Client en mai 2011 auprès de 153 dirigeants de centre d’appels français.